Vie professionnelle avec un handicap

Vie professionnelle

Tout employeur d’au moins 20 salariés doit employer des personnes en situation de handicap dans une proportion de 6 % de l’effectif total. L’obligation d’emploi concerne tous les salariés du secteur privé ou public, quelle que soit la nature du contrat. L’employeur doit déclarer chaque année le nombre d’emplois occupés par un travail handicapé pour justifier qu’il respecte son obligation d’emploi. Si l’employeur ne respecte pas son obligation d’emploi, il doit verser une contribution annuelle, à l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH), le fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées.

Les bénéficiaires handicapés cibles doivent être titulaires d’au moins un des justificatifs suivants :

  • La Reconnaissance Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH).
  • L’Allocation Adulte Handicapé (AAH).
  • La notification de rente accident du travail ou de maladie professionnelle (taux d’incapacité permanent partiel d’au moins 10%).
  • La notification de pension d’invalidité militaire.
  • La carte d’invalidité à 80%.

En savoir plus

Les dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle

L’AGEFIPH a pour mission de favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi de personnes handicapées dans les entreprises privées et en milieu ordinaire de travail.

Au service de cette mission, l’AGEFIPH :

  • Collecte et gère les contributions des entreprises privées soumises à l’obligation d’emploi de 6%.
  • Noue et anime des partenariats avec les acteurs publics nationaux et locaux (Conseils régionaux, Pôle emploi…) destinés à amplifier les politiques publiques en faveur des personnes handicapées.
  • Propose une offre d’interventions composée de conseils, d’accompagnement et d’aides financières destinés aux personnes handicapées et aux entreprises.

Les interventions de l’AGEFIPH s’adressent :

  • Aux personnes handicapées bénéficiaires de l’obligation d’emploi dont les travailleurs reconnus handicapés par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) mais également les titulaires de la carte d’invalidité et les titulaires de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH).
  • Aux entreprises privées, quelle que soit leur taille, qu’elles soient soumises ou non à l’obligation d’emploi de personnes handicapées.

L’AGEFIPH est liée au Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) par une convention.

Le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) est l’acteur de référence de l’emploi public pour les personnes en situation de handicap. Il a pour objectif d’accompagner les personnes en situation de handicap vers l’emploi public ou de les aider à conserver une activité professionnelle en compensant leur handicap.

À cet effet, il porte 5 missions principales :

  • Favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap.
  • Aider à leur maintien dans l’emploi.
  • Contribuer à un environnement professionnel accessible.
  • Valoriser l’apprentissage.
  • Soutenir la formation professionnelle des agents en situation de handicap et sensibiliser l’environnement professionnel.

Le FIPHFP finance diverses actions, mises en œuvre avec le concours du médecin chargé de la prévention ou du médecin du travail, et des instances compétentes en matière d’hygiène, de sécurité et de conditions de travail.

Les 98 Cap emploi sont des Organismes de Placement Spécialisés (OPS) s’adressent aux personnes handicapées en recherche d’emploi, aux salariés, travailleurs indépendants et agents publics qui souhaitent engager une reconversion professionnelle ainsi qu’aux employeurs privés ou publics, quel que soit l’effectif de l’entreprise.
Depuis le 1er janvier 2018, les missions des OPS ont été élargies au maintien dans l’emploi.

Services proposés aux personnes handicapées :

  • L’accueil, l’information et le conseil en vue d’une insertion professionnelle durable en milieu ordinaire de travail.
  • L’accueil, l’information et le conseil des salariés/agents handicapés dans un projet d’évolution professionnelle construit par et avec le travailleur handicapé.
  • L’accueil, l’information et le conseil des salariés/agents handicapés dans un projet de transition professionnelle interne ou externe afin de prévenir une perte d’emploi pour le travailleur handicapé.
  • L’élaboration et la mise en œuvre avec la personne d’un projet de formation.
  • Le soutien dans la recherche d’emploi : mise à disposition d’offres d’emploi, entraînement à la rédaction de lettres de motivation et à l’entretien d’embauche.
  • La facilitation de la prise de fonction et l’adaptation au poste de travail.

Services proposés aux employeurs :

  • L’information sur l’obligation d’emploi de personnes handicapées, sur les aides financières et services conseils mobilisables.
  • L’information, le conseil et l’accompagnement en vue d’une insertion professionnelle durable en milieu ordinaire de travail.
  • L’information, le conseil, l’accompagnement des employeurs et les travailleurs indépendants en vue d’un maintien dans l’emploi d’une personne en risque de perte d’emploi du fait de l’inadéquation entre la situation de travail et son état de santé ou de son handicap.
  • L’information, le conseil et l’accompagnement dans un projet de transition professionnelle interne ou externe afin de prévenir une perte d’emploi pour le travailleur handicapé, ou un projet d’évolution professionnelle.
  • L’identification des postes accessibles et la définition d’un processus de recrutement adapté.
  • La présentation de candidatures ciblées et l’accompagnement lors de la présélection des candidats.
  • La mise en place de conditions d’accueil adaptées au nouveau collaborateur.

Sur le champ de l’accompagnement vers l’emploi, les missions des OPS s’effectuent en complémentarité d’expertise avec l’opérateur de droit commun pôle emploi, afin de répondre plus efficacement aux besoins des demandeurs d’emploi handicapés et des employeurs.

Sur le champ de l’accompagnement dans l’emploi, les missions des OPS s’effectuent en complémentarité des acteurs de droit commun en particulier les services de santé au travail et les organismes de sécurité sociale.

Le réseau ALTHER est un partenaire de l’AGEFIPH et a pour mission d’orienter les entreprises sur l’insertion des personnes handicapées. Le réseau apporte des conseils sur l’embauche et l’emploi, donne des informations juridiques, présente l’ensemble des aides et met en relation les entreprises avec les acteurs concernés.

ALTHER est un réseau national de 97 prestataires sélectionnés par l’AGEFIPH. Ils ont pour objectif de simplifier les démarches d’accueil, de recrutement ou de maintien dans l’emploi des personnes handicapées dans les entreprises. ALTHER propose des services pour les entreprises privées dont l’effectif est compris entre 20 et 250 salariés et aux entreprises contribuant à l’AGEFIPH.

Les principales missions du réseau :

  • ALTHER est à l’écoute des entreprises mobilisées en faveur de l’insertion des personnes handicapées en mettant à disposition des informations relatives à l’emploi et à l’embauche et en expliquant les aides possibles pour la réalisation de projets.
  • ALTHER accompagne les entreprises dans leur obligation d’emploi de personnes handicapées : diagnostic, identification, élaboration et réalisation d’actions.

Le Service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés (SAMETH) accompagne les employeurs publics et les agents en situation de handicap à assurer le maintien dans l’emploi. Il est composé de structures présentes sur tous les départements du territoire national, sélectionnées et mandatées par l’Agefiph et le FIPHFP.

Les structures du SAMETH répondent à des situations individuelles et apportent des compétences spécifiques et complémentaires à celles mises en œuvre par les services de santé au travail. Elles aident les employeurs et les personnes en situation de handicap à trouver une solution sur mesure de maintien dans l’emploi quand apparaît une inadéquation entre le handicap et le poste de travail.

Avant toute intervention, le SAMETH vérifie :

  • Que la situation relève bien d’une problématique de maintien dans l'emploi,
  • Recueille l’accord de l’employeur et de l'agent pour une intervention,
  • Sollicite l’avis du médecin du travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.